• Ôde à l'exil

     

      

     
    ÔDE à L'EXIL
    visite l'intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée
    VITRIOL
    l'ignorance est la base de mes errances ...
    parce que la situation n'est pas comprise...elle sera donc renouvelée
    VITRIOL
    sur mes croyances, mes peurs vont s'y greffer...pire...
    parce que la nature à horreur du vide...
    sur mes incertitudes naîtront mes certitudes ...
    VITRIOL
    de mes certitudes ancrées je ne peux y échapper
    rien écarte l'épreuve que je dois évaluer
    sors de derrière ton bouclier ... t'as mangé du lion !
    et dégaine ton épée ^^
    VITRIOL
    l'agitation compulsive, pour échapper à la traversée du désert
    chut ..........
    laisse le vide faire son oeuvre
    VITRIOL
    long est le labeur, nombreuses les embuches
    rien ne sera plus fort que ce que tu y découvriras
    un coeur de cristal tu ouvriras ...
    une voie de reliance se manifestera
    VISITA INTERIORA TERRAE RECTIFICANDO INVENIES OCCULTUM LAPIDEM

    l'instant présent reste le moment le plus vrai

    Ôde à l'exil

    « sous les pavés ...la seuil »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Avril à 02:15

    La dernière phrase est la + importante : le moment présent est le + vrai. Il est, au moment où nous parlons, agissons, le seul palpable, évident. Le présent est l'instant sur lequel nous avons prise. Après, c'est trop tard. Avant, c'est impossible. 

    Entre nos certitudes d'hier & d'aujourd'hui, nos regrets, la nostalgie & l'espoir ou l'incertitude du lendemain, qu'on ait envie de tout envoyer valser ou au contraire de tout retenir, seul importe ce que nous créons ici & maintenant, en pleine conscience ou malgré nous.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :