• humer l'humus

    Tu perds ta vie à courir derrière le vent

    tu as rompu le lien à Dame nature

    à force de te déraciner dans le bitume ...

     

    là où tu sens l'humus, arrête-toi un instant.

     

    Ton manque de visions à grandes enjambées, affole ta boussole interne

    l'ouroboros te fais mordre la poussière

    pour ne pas finir " sans dents " dans une carrière ...

     

    là où tu sens l'humus, reste dans le présent.

     

    Adosse-toi à un arbre accueillant

    pose tes pieds nus sur la mousse

    ferme les yeux et écoute

    le bruit des feuilles qui parlent au vent ...

     

    humer l'humus et se vivre aimant.

    « le menhir radiantdimensions seigneuriales »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    claudine
    Mardi 28 Mars à 02:22

    yes

      • Mardi 28 Mars à 06:26

        oui ... ça sent bo les sous-bois par chez toi !

    2
    Mercredi 29 Mars à 05:30

    L'humus me parle d'un ami, ami des bois qui marche en silence, qui se cache sous la mousse...

    Oui, la forêt est une belle présence. Et pour ceux qui en doute encore, qui la sente pas, voici que la science fait des découvertes !

    Amicales pensées ...

    3
    Mercredi 29 Mars à 05:36

    hoo merci ça sent bon la mousse, belle effluve en partage ... je vois qu'il n'y à pas d'heure pour les braves happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :